LES PISTARDS FRANÇAIS BRILLENT A ST-DENIS…

4 juin 2008

LES PISTARDS FRANÇAIS
A LA FETE AVANT LES J.O. DE PEKIN…

 

 

 

24e

GRAND PRIX INTERNATIONAL

DE VITESSE DE ST-DENIS

juin 2008

 

 

 

Grand prix international de Vitesse de St-Denis

 

Jeudi 5 juin, la plupart des jeunes compétiteurs de l’USM Gagny était de sortie pour assister à une épreuve de vitesse sur piste, le 24e Grand Prix International de vitesse de St-Denis. Pour la majorité d’entre eux, il s’agissait d’une première, mais tous furent subjugués par la virtuosité des champions qu’ils purent admirer dans leurs œuvres et, tous, ils furent très impressionnés par la variété des épreuves au programme, la nervosité des courses disputées, la richesse stratégique de ces joutes excitantes ainsi que par la puissance mise en œuvre par les coureurs ou les vitesses qu’ils atteignaient dans les phases les plus cruciales de leurs tentatives de fuite ou de record… Cinq heures durant, fascinés, ils purent assister à l’épreuve contre-la-montre du 200 m lancé, aux « séries » de vitesse Hommes et Femmes et, naturellement, découvrir cette discipline étonnante qu’est le demi-fond. Béats d’admiration, ils observèrent les exploits des membres de l’équipe nationale (Gregory Baugé, Michaël Bourgain, François Pervis, Michael d’Almeida, Didier Henriette, Thierry Jollet, Virginie Cueff, Sandie Clair, Olivia Montauban…) et d’autres membres éminents de la sélection française pour les jeux olympiques (Arnaud Tournant, Kévin Sireau…).

 

 

Une SOIREE de COMPETITION

Une SEANCE d’ADMIRATION

Un EXERCICE d’OBSERVATION

 

Thom & Théo rêvent de Piste

Let the children dream !

Une discipline spectaculaire…
La piste est une discipline décidément trop méconnue ! C’est pourtant une pratique cycliste formidable et un spectacle extraordinaire ! Il est vrai, cependant, que cette désaffection est surtout française et qu’elle s’explique, sans doute, par la place prépondérante qu’occupe, dans notre pays et notre imaginaire sportif, le Tour de France, monument de notoriété et toile de fond sur laquelle se projettent non seulement les rêves de tous les adeptes de la petite reine mais aussi, toute la curiosité des dilettantes en quête de distraction… L’événement glorieux en est venu à occulter – à faire écran – aux pratiques plus confidentielles parmi lesquelles la piste ne manque pourtant pas d’atouts…

Au plus près de l’action…

LES PISTARDS FRANÇAIS BRILLENT A ST-DENIS…  cimg2759copie

Chez les Dieux du Stade
Ce qui frappe d’emblée lorsque l’on pénètre dans l’enceinte d’un vélodrome, c’est l’atmosphère intime voire intimiste régnant dans cet espace clos aux dimensions rassurantes. L’impression est encore renforcée par le fait qu’en entrant dans les lieux, on se retrouve aussitôt au plus près de la piste où, à quelques centimètres de vous, des champions tournent déjà à des vitesses forcément « décoiffantes ». Et tandis que certains sprintent contre la montre en filant sur des trajectoires affolantes, regroupés au mitan d’un « stade » étiré jusqu’à 250 m, des dizaines de cyclistes s’échauffent sans se déplacer d’un centimètre ou se détendent dans leurs « carrés nationaux »…

Les conditions sont quasi idéales et le spectacle est permanent aussi l’intérêt de l’amateur de vélo est-il perpétuellement sollicité. On assiste à un départ, on admire la beauté d’un vélo noir comme une plume et brillant comme un bijou. Aussi merveilleux qu’un arc-en-ciel, on s’émeut d’apercevoir un maillot de champion du monde, on s’exalte en reconnaissant une tête connue solidement vissée sur un palmarès colossal. On s’étonne du va-et-vient permanent sur les rouleaux d’échauffement, on savoure en mélomane le grignotement des dents dévorant les maillons d’une chaîne et l’on observe avec quelle distance respectueuse de la concentration des cyclistes, mais aussi, avec quelle attention et quelle inquiétude les entraîneurs analysent le comportement de leurs champions en quête de prouesse. On est assailli par les commentaires très sonores du « speakeur » dont les explications sont souvent bienvenues, on admire les cyclistes qui escaladent les pentes, frôlent les barrières et relancent avec méthode en laissant flotter derrière eux des fragrances sophistiquées qui ne sont pas celles de l’effort ordinaire…

Le spectacle est total et, pour trois fois rien, le quidam peut devenir un privilégié admis à s’approcher de la scène…

Des champions venus de tous les pays…
200 m. lancé - Un Allemand à St-Denis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernier étalonnage international avant les J.O. !

Même si les pistards français étaient naturellement venus en nombre et en qualité disputer ce 24e Grand Prix de Vitesse de Saint-Denis, force était cependant de constater qu’à l’approche des Jeux Olympiques, bien des délégations présentes l’an dernier – notamment autrichiennes, polonaises, lituaniennes, …, ainsi que les très étonnantes et très performantes Chinoises -, n’avaient pas cru bon de faire le déplacement jusqu’en France. Plutôt que d’aller étalonner leurs champions à l’étranger, ces pays avaient semble-t-il préféré continuer de les entraîner dans les meilleures et les moins stressantes conditions possibles.

Moins étoffée que l’année dernière, l’équipe allemande comptait tout de même en ses rangs des valeurs sûres comme Michael Seidenbecher, Dana Gloess ou une sprinteuse de poids : Muche. Côté anglais, en revanche, la très médaillée Victoria Pendleton – seule Championne du Monde en titre présente à St-Denis – devait en revanche se sentir moins isolée qu’il y a un an puisqu’elle était entourée de ses valeureux compatriotes Jason Kenny, Matthew Crampton et Ross Edgar. Enfin, parmi les Slovaques présents au rendez-vous Dionysien, Ivan Trebaticky n’était, à l’évidence, pas le moins talentueux…
Des cyclistes surchargés de titres…
cimg2809copie

Un appétissant plateau de Champions

On voyait beaucoup de maillots de l’équipe de France à St-Denis, ce jour-là. Chez les garçons, on reconnaissait – notamment – Grégory Baugé, François Pervis, Cédric Clair, Charlie Conord ou Thierry Jollet qui semble promis à un bel avenir. Chez les filles, accompagnées par un trio de jeunes femmes prometteuses (Laurie Berthon, Raphaëlle Coadou et Olivia Mautauban), Clara Sanchez, Sandie Clair et Viriginie Cueff étaient évidemment au rendez-vous. Sous le maillot Cofidis (sponsor de l’événement) les spectateurs les moins avertis pouvaient connaître les très impressionnants Arnaud Tournant et Kévin Sireau (vainqueur de l’édition 2007). A l’énoncé des victoires innombrables et prestigieuses remportées par certains d’entre eux, un vertige respectueux vous saisissait qui vous accompagnait toute la réunion durant…

Une ambiance de sérénité et d’effort…
Echauffements…

Une succession de manches, d’épreuves et d’échauffements…

Echauffements… Chacun sait ce qu'il doit faire

 

200 m. lancé - A la recherche des meilleures trajectoires

cimg2773copie

Séries Dames : Clara surveille Dana

Séries Dames - Slovaquie-Allemagne
Série Hommes : Kévin Sireau au départ…

Série Hommes : Kévin Sireau au départ… Un lien étroit et affectueux…

Séries Hommes - Benjamin Wittman, Matthew Crampton, Kevin Sireau s'élancent
Echauffements… Clara Sanchez, Virginie Cueff, Thierry Jollet…

Piste - Changement de braquet…

Séries Dames : Olivia Montauban enlace son entraîneur

Repêchages Dames : Dana Gloess vs Olivia Montauban

Trois Françaises
Séries Hommes - Ross Edgar vs Thierry Jollet

Séries Hommes - English hope…

Séries Hommes - Benjamin Wittman, Matthew Crampton, Kevin Sireau

Kevin Sireau jauge et surveille ses adversaires et coéquipiers…

Gregory Baugé - Florian Rousseau…

Gregory Baugé - Florian Rousseau - ? - Mickaël Bourgain

Les trois finauds & le petit malin
Les cuisses d'Arnaud Tournant - Impressionnantes !

 

 

1/2 fond - Emilien Clere… & son vélo. Very strange !

1/2 fond - Un entraîneur sans son champion…

1/2 fond - David Derepas & Ralph Matecki

Antoine Gorichon et Emilien Clere agrippés à leurs teneurs…

p1050483copie
1/2 fond - la course peut vraiment commencer…

p1050499copie

1/2 fond - David Derepas, Emilien Clere…

1/2 fond - Les positions et les écarts fluctuent souvent…

1/2 fond - Antoine Gorichon…

1/2 fond - Emilien Clere & David Derepas

let the children play !

Les Champions de l'USMGagny sont aussi des enfants…

Vélodrome de Saint-Denis
43, avenue de Stalingrad
93200 Saint-Denis
01 48 22 10 23

Pour en apprendre davantage sur la pratique tellement originale et spectaculaire du 1/2 fond :
http://francedernyetdemifond.com/

 

 

COUPE DE FRANCE à L’AMERICAINE (2008)

4 juin 2008

Coupe de France à l'Américaine (2008)

Le mercredi 14 mai 2008, Cadets, Juniors, Elite & Espoirs

PRIX SERGE GUERIN 2008

4 juin 2008

Nocturne

COURSE EN VILLE

p1050194b.jpg

Reportage photo sur une course réservée aux coureurs de 3e catégorie et espoir. Cette course organisée par l’USMG se dispute en soirée dans les rues de Gagny et sur 98 km. Un extraordinaire spectacle ! Une formidable compétition !
http://gagnymonclub.unblog.fr/2008/05/21/prix-serge-guerin-2008/

Bienvenue sur le site velopassion !

4 juin 2008

Sur le site velopassion, je vous invite à venir partager avec moi ma passion du cyclisme, de la compétition et du sport. Dans mon sillage, vous pourrez ainsi participer à la vie de mon Club, l’USM Gagny (USMG), et participer aux diverses courses que je dispute sous ses couleurs dans dans tout le département de la Seine-St-Denis. Cyclocross, Piste, Route, vous pourrez ainsi découvrir les diverses disciplines qui, tout au long d’une saison, rythment le calendrier d’un jeune compétiteur. Avec moi, en même temps que moi, vous assisterez aussi à des courses plus relevées que celles que nous disputons dans les « petites catégories »…